Une décoration très « à l’anglaise »

Encadrement en plâtre gros retaillé.
Encadrement en plâtre gros retaillé.

Techniques :

Encadrements : plâtre gros / chaux aérienne CL90 / sables locaux tamisés 0/8 et gros grains
Couleur des murs (partie haute) : peinture à la colle de peau teintée au pigment «Vert MC».
Couleur des murs (partie basse) : peinture à l’huile de lin teintée aux pigments «Gris pompadour» et «Sienne dorée Italie».
Moulures de séparation des murs : moulures tirées au guide avec du plâtre fin de Paris.

La pièce d’origine :


Les étapes des travaux :

Percement de l'ouverture.
Percement de l’ouverture à l’emplacement de l’ancienne fenêtre.

Une fois perçée, les jambages de l’ouverture sont maçonnés et l’on crée une surface d’accroche pour le plâtre.

Le mélange de plâtre, chaux et sable est posé grossièrement sur le mur.

Il s’agit maintenant de dégager les grains de sables, en grattant, pour créer la matière. C’est là que le choix des sables et des granulométries est essentiel.

Une fois que le plâtre a commencé a tirer, on le gratte avec le tranchant du platoir italien ou de la lisseuse.

L’illusion de la pierre est accentuée par des joints creusés à la scie égoïne puis remplis de chaux légèrement teintée. Il faut ensuite pâtiner l’ensemble à l’éponge, avant le séchage complet, ici avec des pigments Terre d’ombre naturelle et Terre de Sienne (voir l’article : Les couleurs à la chaux).

Vue côté percement initial.

Chaque élément est travaillé et ajouté séparément pour créer l’illusion de l’appareillage de pierre.

Vue côté pièce avant remplissage des joints de liaison des éléments.
Détail des éléments

L’ancienne cheminée est supprimée et le conduit, muré. Nous commençons à réaliser les moulures en plâtre qui serviront à délimiter le tiers inférieur du mur (voir l’article : Moulures et corniches en plâtre). Les murs seront enduits puis, la partie basse et les moulures, seront peintes avec une peinture à l’huile de lin teintée aux pigments Gris Pompadour et Sienne dorée Italie (pour obtenir un équivalent Little Green : French Grey – Mid 162).

Ma recette est la suivante :

– 3 volumes de blanc de titane
– 1,5 volumes d’huile de lin cuite
– 0,75 volume d’huile de lin crue
– 0,75 volume d’essence de térébenthine pur gemme

+ vos pigments
+ siccatif

Il faudra peser vos pigments au gramme près, les consigner dans un cahier, et garder les mêmes fournisseurs pour vos huiles si vous souhaitez retrouver vos teintes par la suite.

On applique la peinture à la colle de peau à chaud. Il faut croiser (en « X ») à l’application pour réaliser des nuances et éviter les traces.

Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC

On multiplie les passes jusqu’à obtenir le résultat désiré.

Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC : première passe
Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC : première passe.
Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC : deuxième passe
Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC : deuxième passe.
Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC : troisième passe.
Peinture à la colle de peau teintée au pigment Vert MC : troisième passe.

Il nous reste maintenant à poser le sol en tomettes anciennes.

Traditionnellement, on pose les tomettes sur un lit de sable que l’on saupoudre de chaux et sur lequel on enfonce et règle les carreaux. Ici, il n’était pas possible de faire sauter la chape et nous avons fait le choix de coller sur le carrelage existant avec un mortier déformable Flex (C2S1)

Le calepinage est dessiné sur le sol puis la pose commence.

Pause de tomettes anciennes.
Pause de tomettes anciennes.

Les joints de quatre « caissons » ont déjà été réalisés et nettoyés immédiatement, plus que deux…

La pièce est terminée. Les plinthes ont été réalisée en MDF et moulurées à la défonceuse.

En ce qui concerne le traitement des tomettes, je n’ai pas utilisé d’huile de lin et d’essence de térébenthine car je n’aime pas le résultat : les tomettes étant très poreuses, elles absorbent des quantités astronomique d’huile sans que l’on perçoive de résultat après séchage.

Une cire patine à l’ancienne du commerce est, à mon sens, ce qui donne le meilleur résultat.

  12 comments for “Une décoration très « à l’anglaise »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :